Chez Paul

Repaire de Paul R.d'A.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Abbés de Saint-Denis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul
Admin
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 25/07/2014

MessageSujet: *Abbés de Saint-Denis    Jeu 12 Oct - 14:06

Hôtel des Abbés de Saint-Denis

Cet hôtel ou collége fut construit par les soins de Mathieu de Vendôme, abbé
de Saint-Denis, pour que ses religieux pussent commodément s'instruire à Paris.
Il fit à cet effet, vers l'an 1284, l'acquisition de plusieurs maisons et jardins pour
agrandir la maison que déjà les abbés de Saint-Denis possédaient en ce lieu; et
toutes ces maisons, tous ces jardins, enfermés dans une même clôture, couvraient
l'espace situé entre la rue actuelle des Grands-Augustins, la rue Saint-André
des-Arcs et la rue Contrescarpe; ce terrain s'étendait en outre sur une bonne
partie de la rue Dauphine, et sur l'emplacement actuel des rues d'Anjou et
Christine. Il y avait encore du côté opposé de la rue des Grands-Augustins une
grande maison et jardin qui dépendait de l'hôtel des abbés de Saint-Denis. On
avait pratiqué en travers de la rue une galerie ouverte pour qu'on pût communi
quer librement de l'hôtel à la maison. C'est à cause de cet hôtel ou collége que
la rue des Grands-Augustins, dans sa partie méridionale, a porté les noms de rue à
l'Abbé de Saint-Denis, rue du Collége Saint-Denis et autres semblables. Lorsqu'on
perça la rue Dauphine en 1607, l'hôtel et collége Saint-Denis furent démolis en
partie; une partie fut vendue. Ce qui restait appartenait aux dames de Saint-Cyr.
Depuis la révolution, la totalité acquise par des particuliers a été convertie en
maisons.


Au coin de la rue Saint-André-des-Art et de la rue des Grands-Augustins, à gauche en allant vers la Seine. C'était à l'origine l'habitation parisienne des abbés de Saint-Denis, puis à partir du XVe siècle, un collège où étaient reçus des étudiants appartenant surtout à l'ordre de Saint-Benoit. On peut supposer avec une certaine vraisemblance que Rabelais, comme son héros, choisit l'hôtel Saint-Denis pour sa résidence, lors de son séjour à Paris avant 1550. Cf. R.E.R., VI, 38.


Les comptes de la commanderie du 13e et du début du 14e siècle mentionnent fréquemment le logis de l'abbé et révèlent des caractéristiques de sa construction et de son aménagement : prison dans une tourelle, chapelle voûtée, chambre (à l'étage), cheminée en 1229-1230, refaite à neuf en 1285-1286, châssis de la salle en 1283-1284, petite salle peinte en 1284-1285, cave avec un puits en 1285-1286, banquette dans la salle, dressoir dans la chambre en 1288-1289, peinture de la salle en 1294-1295, cuisine avec escaliers, coffres dans la chambre, étagères dans la garde-robe, cellier en 1296-1297, corridor supérieur avec des fenêtres et une "peinture des rois" en 1301-1302, lardier en 1301-1302. Au 15e siècle, l'élément le plus important de ce logs est une grosse tour entourée d'eau puisqu'en 1489, on recnstruit son pont-levis. Cette "grosse tour ancien logis des abbez" est citée dans les comptes de la commanderie des années 1530. Vers


Dernière édition par Paul le Ven 13 Oct - 8:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estebanvw.forumactif.org
Paul
Admin
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 25/07/2014

MessageSujet: Re: *Abbés de Saint-Denis    Jeu 12 Oct - 19:31

Citation :


NomHôtel des Abbés de Saint-Denis

Type d'édifice : Hôtel Particulier

Adresse : Situé au coin de la rue Saint-André-des-Art et de la rue des Grands-Augustins 

Epoque de construction 13e siècle

Histoire Cet hôtel ou collége fut construit par les soins de Mathieu de Vendôme, abbé
de Saint-Denis, pour que ses religieux pussent commodément s'instruire à Paris.
Il fit à cet effet, vers l'an 1284, l'acquisition de plusieurs maisons et jardins pour
agrandir la maison que déjà les abbés de Saint-Denis possédaient en ce lieu; et
toutes ces maisons, tous ces jardins, enfermés dans une même clôture, couvraient
l'espace situé entre la rue actuelle des Grands-Augustins, la rue Saint-André
des-Arcs et la rue Contrescarpe; ce terrain s'étendait en outre sur une bonne
partie de la rue Dauphine, et sur l'emplacement actuel des rues d'Anjou et
Christine. Il y avait encore du côté opposé de la rue des Grands-Augustins une
grande maison et jardin qui dépendait de l'hôtel des abbés de Saint-Denis. On
avait pratiqué en travers de la rue une galerie ouverte pour qu'on pût communi
quer librement de l'hôtel à la maison. C'est à cause de cet hôtel ou collége que
la rue des Grands-Augustins, dans sa partie méridionale, a porté les noms de rue à
l'Abbé de Saint-Denis, rue du Collége Saint-Denis et autres semblables. Lorsqu'on
perça la rue Dauphine en 1607, l'hôtel et collége Saint-Denis furent démolis en
partie; une partie fut vendue. Ce qui restait appartenait aux dames de Saint-Cyr.
Depuis la révolution, la totalité acquise par des particuliers a été convertie en
maisons.


Référence :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estebanvw.forumactif.org
 
*Abbés de Saint-Denis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CARTE DE LA SEINE-SAINT-DENIS : KATIA-ADELINE(DADO)-MONIQUE-PIMPRENELLE
» Avis de marché - Saint Denis des Coudrais (72) - restauration du clocher et des toitures de l'église Saint Denis - Lot 4 : Restauration de décors peints des XVIIè et XIXè siècles sur les lambris de charpente
» Estrées-Saint-Denis et les environs
» Porte Saint Denis
» RODEZ PARIS AOUT 2004 EN GARE DE SAINT DENIS LES MARTEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Paul :: Le bureau :: Logis-
Sauter vers: